table-potarange-bougies.jpg
table-potarange-plateau.jpg

jean potarange,  reçu maitre en 1767
Table à jeux de tric trac rectangulaire d'époque Louis XVI estampillée

TABLE DE TRIC TRAC D’ÉPOQUE LOUIS XVI EN BOIS DE ROSE ESTAMPILLÉE J.POTARANGE et JME

Bois de rose, placage de bois de rose, d’ivoire et d’ébène. Bronze doré. Bâti en chêne, fonds en sapin.

Jean Hoffenrichler, dit Potarange ébéniste reçu maitre à Paris en 1767

Paris vers 1775

 

Le plateau réversible, formant bureau, est gainé sur une de ses faces d’un maroquin rouge, et d’un feutre vert au rever pour les jeux de cartes. Ce plateau amovible découvre les quatre jans d’un plateau de tric trac, ornés chacun de leurs six flèches en ivoire blanc et teinté vert sur fond d’ébène. Cette table ouvre par deux longs tiroirs en  ceinture et repose sur quatre pieds gaines fuselés, couronnés de bagues et terminés par des sabots en bronze doré. Avec ses deux jeux de quinze jetons noir et blanc en buis tourné, ses deux bougeoirs en bronze argenté, quatre dés en os et deux cornet en cuir.

 

Jean Hoffenrichler dit Potarange, pseudonyme dont il signe ses ouvrages, fut le grand spécialiste parisien des table de tric-trac, auxquelles il consacra presque exclusivement son art.

 

Natif d’Allemagne, il se fixe à Paris au début des années 1750, et travaille d’abord comme ouvrier libre rue du faubourg Saint Antoine « vis-à-vis celle Traversière ». Il obtient ses lettres de maîtrise en 1767, enregistrée au Chatelet le 5 octobre, et poursuit son activité à la même adresse, jusqu’à la fermeture de son atelier en 1782. Ses tables à jeux fabriquées sous le règne de Louis XVI, sont le pluus souvent exécutées suivant le dessin de celle que nous présentons, avec une ceinture sans caisson reposant sur de fins pieds gaines, et ne diffèrent que par l’emploi de différents bois de placage : acajou, satiné ou bois de rose, ainsi que par leurs décor de bronzes dorés.

Ici l’emploi du bois de rose, aux reflets blond,  permet la réalisation d’un meuble aux lignes claires, d’une très grande élégance.

 

Hauteur : 73 cm, Largeur : 113 cm, Profondeur : 61 cm

detail5.jpg

A,LOUIS XVI ROSEWOOD  TRIC-TRAC GAMES TABLE SIGNED J.POTARANGE et JME

Rosevood, rosewood veneered, ivoiry, ebony, gilded bronze. Oak and pinewood.

Jean Hoffenrichler, dit Potarange master in  Paris in 1767

Paris by 1775

 

28,74 in. high, 44,48 in. wide, 24,01 in. deep

 

The rectangular top with moulded edge is lined with a gilt-tooled red leather writing surface and a green woollen fabric to the reverse. It is enclosing an ivory, ebony, and green-stained horn compartment, fitted for backgammon, the frieze fitted two drawers, on four square tapering legs with gilt bronze rings and cappings, with fifteen boxwood counters, fifteen ebonised boxwood counters, two silvered candlesticks, four dices and two tooled and gilt leather dice cups.

 

Jean Hoffenrichler dit Potarange, was the great Parisian specialist of backgammon tables, to which he devoted his art almost exclusively.

 

Born in Germany, he settled in Paris in the early 1750s, and first worked as a free worker in the rue du faubourg Saint Antoine “opposite rue Traversière”. He was master in 1767, registered at Chatelet on October 5, and continued his activity at the same address, until the closing of his workshop in 1782. His game tables manufactured during the reign of Louis XVI, are the more often executed according to the design of the one we present, with a straight freize on fine sheathed feet, and differ only by the use of different wood veneers: mahogany, satin or rosewood, as well as by their ormolu mounts.

Here the rosewood, with its blond reflections, allows the realization of a piece of furniture with clear lines and of a very great elegance.