joseph gengenbach dit canabas (1715-1797)

Barbière en acajou d'époque Louis XVI

Barbière à transformation, en acajou massif et à toutes faces, d’époque Louis XVI.
Elle présente une niche en façade avec une tablette de marbre bleu turquin, au-dessus de deux tiroirs et d’un casier fermant par un vantail.
Le dessus du meuble, à hauteur d’appui, s’ouvre en deux plateaux et donne accès à une seconde tablette en marbre bleu turquin. Un mécanisme à crémaillère, logé à l’arrière du meuble, permet de libérer un miroir escamotable, qui peut se régler à différentes hauteurs, et à différentes inclinaisons.
Les panneaux latéraux sont équipés de poignées en bronze doré, qui permettent de déplacer ce meuble, et les quatre pieds ronds et fuselés sont ornés de sabots en bronze doré terminés par des roulettes.

 

Estampillé J.CANABAP et JME sur le montant arrière droit.
Joseph Gengenbach dit Canabas, ébéniste reçu maître à Paris le 1er avril 1766
Paris vers 1780

Hauteur fermée :  115 cm / Largeur 45 cm / Profondeur : 45 cm

 

D’origine allemande Canabas s’installe à Paris vers 1740 et travaille comme ouvrier privilégié rue de Charonne, au service d’ébénistes de renom comme Oeben et Migeon. Spécialisé dans les meubles de fantaisie, son activité s’intensifie après l’obtention de ses lettres de maîtrise en 1766. Il s’installe rue du faubourg Saint Antoine, et son atelier produit des meubles d’une conception nouvelle, de petite taille et d’une exécution très soignée. Les meubles de Canabas se distinguent par l’emploi d’un acajou d’une qualité rare, et d’un grain très serré, par la perfection de leur ébénisterie, et par la grande une sobriété de leur décor.

 

Une certaine idée du luxe, dont cette barbière est une illustration.

Vendu / Sold

galerie philippe guegan

12, rue de l'Université

75007 PARIS

Tél. : +33 6 60 15 87 49

contact@philippeguegan.com

Ouvert du mardi au samedi de 14h30 à 19h

Le matin sur rendez vous